ITWS de l’été: Guillaume Quenioux, nouveau joueur S1

C’est reparti pour un été d’interviews JFL. On présente tout au long de l’été les nouveaux entraîneurs JFL ainsi que les nouveaux joueurs seniors 1.
Aujourd’hui c’est Guillaume Quenioux, nouveau joueur senior 1, qui se présente à nous. Bienvenue à lui.

 

Quel est ton parcours de basketteur?

Alors si on fait vraiment depuis le tout début et que je ne me trompe pas sur les dates :

2001 – 2002 -> Benjamin région (Levallois)

2002 – 2005 -> Minimes France (Levallois)

2005 – 2007 -> Cadets France (Levallois)

2007 – 2008 -> Cadets France + Pro B (Levallois)

2008 – 2010 – Nationale 2 (Juvisy)

2010 – 2013 -> Nationale 3 (Stade Français)

2013 – 2016 -> Nationale 3 (Sartrouville)

2016 – 2017 -> 2e division Belge (Wevelgem)

2017 – 2018 -> Nationale 3 (Lambersart)

Quelle image avais-tu de la JFL avant d’arriver?

Un club familial, chaleureux et avec une bonne ambiance (quand je suis venu jouer contre Lambersart avec Sartrouville il y a quelques années, on a été très très bien reçu hahahaha)

Quel est ton poste de jeu? Comment te définirais-tu comme joueur?

A la base je joue arrière mais avec l’évolution depuis quelques années dans le basket, mes anciens coachs me faisaient jouer arrière, ailier ou ailier fort selon les défenses adverses (je pense que ça va être pareil pour la prochaine saison).

Je suis quelqu’un d’assez polyvalent. Au niveau du style de jeu, j’aime assez le run & gun avec une solide défense pour pouvoir se lâcher en attaque.

Au niveau de mon jeu, j’essaye de faire le maximum de choses sur le terrain (rebonds, passes, drives) même si mon point fort reste le tir extérieur.

Quels sont tes objectifs personnels et collectifs pour la saison à venir?

Intégrer une nouvelle équipe est toujours compliqué mais je pense que mon jeu est compatible avec celui de mes coéquipiers donc j’espère aider l’équipe du mieux possible pour jouer le top 4 et pourquoi pas la montée. Mais bon chaque chose en son temps, d’abord faire un bon début de saison pour éviter de se mettre une pression inutile dès le début.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *